UxÅ : A journey to the heart of the Umeå Hardcore scene

1995, la tendance est à la fin de siècle, et le Punk Hardcore explose de nouveau. Aux États-Unis bien sûr, puis en Europe. Une seconde vague dont le ressac va notamment s’échouer au nord de la Suède, dans la petite ville d’Umeå.

C’est au coeur de cette commune tranquille – où tout le monde fait du sport, étudie les biotechnologies, travaille à l’hôpital et ignore le sens du mot “sarcasme” –, que le noyau dur du mouvement va s’installer.

Un authentique maëlström scandinave, dont un groupe comme Refused, emmené par son charismatique leader Dennis Lyxzén, va imprégner de Hardcore toute l’identité de la paisible capitale du Norrland : “initialement, le mouvement était très naïf et spontanée” témoigne le frontman de Refused. “Un élan adolescent, porté par une poignée de jeunes qui enregistrent des démos sur cassettes et les vendent aux concerts. Être un vieux punk bourré, à cette époque, c’était ça la norme. Aller dans le Straight Edge constituait alors la vraie subversion.”

Mosh Pit, Straight-Edge, Véganisme, musique et libération animale vont ainsi devenir des pratiques incontournables pour la jeunesse d’Umea : “nous avons hérité des influences Do-It-Yourself, non-profit, anarchistes voire Situationistes de groupes américains comme les Dead Kennedys. Rapidement, à une période charnière durant laquelle nous avons d’ailleurs créé Refused, les choses se sont précipitées. D’un noyau d’une dizaine de Punks,, on est vite passé à une centaine de hardcoreux. Il n’y avait plus un groupe de Hardcore mais huit !”

Depuis, la scène d’Umeå n’a cessé de grandir. Aujourd’hui, la petite ville affiche le taux de groupes de Punk Hardcore par nombre d’habitants le plus élevé d’Europe. Cult of Luna, AC4, The Doughnuts, Epidemics, Final Exit, DS-13, International Noise Conspiracy, The Vicious, Masshysteri, The Bombettes et plus récemment Regulations, Fukushima, UX Vileheads ou Lycka Till… La conspiration dure depuis 30 ans. Nommée Capitale Européenne de la Culturelle en 2014, la municipalité d’Umea décidait alors d’introniser le mouvement, en créant tout un département dédié au Hardcore, au sein du centre des archives de la ville.

Amis d’enfance et passionnés par la scène Punk-Hardcore, Gianni Manno, Romain Masse, et Théophile Pillault se sont immergés au Royaume du bouleau, à la rencontre des pionniers du mouvement, afin de comprendre l’histoire de cette dynamique culturelle, libre et instinctive. Écrit et réalisé dans la plus pure tradition Do-It-Yourself, UxÅ raconte la naissance de ce conte underground du vingtième siècle.

Réalisé par Gianni Manno
Produit par Théophile Pillault, Romain Massé et Gianni Manno
Production : France, 2018, 46mn

 

Presse:

TELERAMA
MOWNO
IDIOTEQ
VÄSTERBOTTENS-KURIREN
NAWAKULTURE